Eternité

Version originale pour voix et harpe voix et piano
durée: 4’30 environ
Texte: JC Rosaz d’après Xavier de Maistre in « Voyage autour de ma chambre »

A la harpe il incombe de poser le décor: ses cordes sont comme une grille à travers laquelle l’auteur contemple le monde extérieur. Égrenant inlassablement une note, elle dessine l’espace confiné des quatre murs entre lesquels il est retenu prisonnier. On observera cependant que ce rythme est syncopé lui donnant ainsi une certaine fragilité préfigurant le jour où les murs de la prison se lézarderont et le poète se retrouvera enfin à l’air libre. La voix n’a de cesse d’aspirer à la liberté la plus totale qu’elle finira, bien qu’inaccessible étoile, par atteindre, entraînant à sa suite la harpe qui esquisse dans son jeu comme le déploiement des ailes de l’oiseau, oiseau que l’on entend à la toute fin de l’oeuvre: le bruant des roseaux.

Commande Les Voix du Prieuré directeur artistique Bernard Têtu

Description

03:28 citation du chant du bruant des roseaux

Télécharger la partition